Les Halles et la Maison de ville

Publication 11/06/2019


1712 Le marquis de la Bourdonnaye  achète la châtellenie  de La Gacilly au sieur de La Haye d’Andouillé.

1739 Il fait construire des halles sur la place actuelle "Général de Gaulle".

1803 Les halles sont vendues comme biens nationaux à Pierre Roussel et son épouse Françoise Poligné.

1811 Elles sont cédées à la commune pour 2850 fr.

1834 La partie sud des halles du 18e siècle est démolie. Le 8 mai, le maire de la Gacilly, le docteur Mathurin Robert, en présence du préfet Lorois, posent la première pierre de la Maison de Ville (la mairie) .
Elle abritera la justice  de paix, une bibliothèque et la première école de garçons, “La plus belle et la mieux disposée" selon les inspecteurs du Morbihan.

 

 

 

 

1886 Le maire Léon Éoche Duval et son conseil décident de  les raser pour agrandir la mairie. De type Baltard, les nouvelles halles correspondent au goût de l’époque.

1970 L’entrepreneur de travaux publics F. Mousset les démonte.

1990 Lors de la transformation de la mairie en médiathèque, les façades prennent l’aspect actuel et mettent en évidence les matériaux utilisés, particulièrement les encadrements en roussard des portes et fenêtres.




Les élèves posent autour de leur école.

La pompe à eau est à disposition devant la maison de ville, pour les habitant du bourg.

La sirène des pompiers trone à droite sur la toiture.


Les halles au début du 20e siècle

 

 

 

 

Le champ de foire
Future implantation des nouvelles halles en 1993.

 

L'église Saint-Nicolas en arrière plan.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1993 14 juillet : inauguration des nouvelles halles néo-Baltard, construites sur la place Yves Rocher.